Ciarlet Patrick 
 

ENSTA ParisTech
CNRS, INRIA, Université de Paris-Saclay

828, boulevard des Maréchaux 
91762 Palaiseau Cedex
Bureau 2.2.27                   (Pour se rendre à l'ENSTA)
 

Tél  (33) 1 81 87 20 92 
Fax (33) 1 81 87 21 30 

Mèl patrick.ciarlet@ensta-paristech.fr

This page in English
 

Professeur à l'ENSTA ParisTech au Laboratoire de Mathématiques Appliquées
Membre de l'UMR 7231 POEMS commune au CNRS, à l'ENSTA, et à l'INRIA.

ACCUEIL ETUDIANTS : Lu 12.30-13.30 et Je 13.00-14.00

Enseignement

Responsable du parcours Modélisation et Simulation de 3ème année à l'ENSTA.
Co-responsable du parcours Analyse, Modélisation et Simulation et responsable de la finalité Modélisation et Simulation (MODSIM) en Master 2, de l'Université Paris-Saclay.

Pour l'année 2017-2018, enseignant des cours : 

ANN202 "Analyse et approximation par éléments finis d'EDP" de l'ENSTA ;

Préformation Parcours MODSIM de l'ENSTA ;

AMS301 "Calcul scientifique parallèle" de l'ENSTA, cours du Master Analyse, Modélisation et Simulation (M2) ;

AMS308 "Modèles mathématiques et leur discrétisation en électromagnétisme" de l'ENSTA, cours du Master Analyse, Modélisation et Simulation (M2).


Activités d'enseignement antérieures  


Livres de cours paru en 2009 et 2010,
aux Presses de l'ENSTA :
      
     

Recherche

Propositions de stages

Compétences scientifiques / Thèmes de recherche
Calcul numérique en électromagnétisme, analyse numérique des EDP.
Je m'intéresse au problème de propagation du champ électromagnétique à l'interface entre milieux classiques d'une part et métaux ou méta-matériaux d'autre part. En physique, ces modèles permettent notamment de prendre en compte la génération et la propagation de plasmons de surface. La construction de modèles bien posés mathématiquement et numériquement a été résolue à l'aide de la théorie de la T-coercivité. Il existe également des configurations pour lesquelles le problème est mal posé mathématiquement. Des recherches sont en cours pour ré-interpréter le modèle et le résoudre numériquement, en particulier à l'aide de modèles non-locaux.
Par ailleurs, j'
étudie le thème du calcul numérique de champ électromagnétiques dans une cavité, ou près d'un obstacle, dont le bord est régulier par morceaux. Dans le cas où le domaine de calcul est non-convexe, la présence de singularités géométriques, les arêtes et/ou coins rentrants, induit des champs intenses. Numériquement, il peut être intéressant d'utiliser un traitement spécifique, de type complément singulier (SCM), complément singulier + Fourier (FSCM) ou régularisation à poids (WRM). J'étudie aussi des techniques plus classiques d'approximation, de type éléments finis d'arêtes, et plus récemment de type Galerkin Discontinu.
Enfin, j'ai des collaborations externes sur les sujets suivants : m
éthodes de type décomposition de domaine pour résoudre la diffusion neutronique dans des configurations réalistes (Coll. CEA/Saclay) ; nouveaux éléments finis (Coll. Univ. Zürich).

Etudiants passés et actuels

Rémi Feuillet (doctorant : 10/2016 - ) (co-directeurs de thèse Frédéric Alauzet & Adrien Loseille, INRIA)
Léandre Giret (doctorant : 10/2014 - ) (co-directeur de thèse Erell Jamelot, CEA)


 Master/DEA/DESS : Kirill Brodt (06/2015 -11/2015), Mathieu Buard (04/2004 - 12/2004), Camille Carvalho (04/2012 - 09/2012), Lucas Chesnel (04/2009 - 09/2009), Thu Huyen Dao (04/2009 - 09/2009), Khawla Gannoun (master : 04/2017 - 09/2017), Félix Kpadonou (04/2013 - 09/2013), Hélèna Shourick (master : 03/2017 - 09/2017), Aurore Texier (03/2016 - 07/2016), Vasileios Vrettakos (04/2016 - 12/2016), Carlo Maria Zwölf (04/2004 - 09/2004)

Doctorants : Marc Bakry (10/2013 - 10/2016, co-directeur de thèse Sébastien Pernet, Thèse.pdf), Camille Carvalho (10/2012 - 12/2015, directeur de thèse Anne-Sophie Bonnet-Ben Dhia, Thèse.pdf), Lucas Chesnel (10/2009 - 10/2012, co-directeur de thèse Anne-Sophie Bonnet-Ben Dhia, Thèse.pdf), Luca Desiderio (10/2013 - 01/2017, co-directeur de thèse Stéphanie Chaillat-Loseille, Thèse.pdf), Emmanuelle Garcia (12/1998 - 06/2002, co-directeur de thèse Franck Assous), Erell Jamelot (10/2002 - 11/2005, Thèse.pdf), Samir Kaddouri (10/2003 - 03/2007, Thèse.pdf), Fabrice Roy (10/2000 - 07/2004, co-directeur de thèse Jérôme Pérez, Thèse.pdf), Carlo Maria Zwölf (10/2004 - 12/2007, co-directeur de thèse Anne-Sophie Bonnet-Ben Dhia, Thèse.pdf)

Stagaires post-doctoraux : Grace Hechme (01/2006 - 09/2007), Beate Jung (07/2003 - 12/2003), Simon Labrunie (01/1998 - 08/1999, co-encadrement Franck Assous), Christian Stohrer (10/2013 - 10/2015, co-encadrement Sonia Fliss)

Liste de publications ou lien vers Google Scholar
 
Présentations orales


Un bref Curriculum Vitae

Ancien élève de l'Ecole Polytechnique et de l'ENSTA.
Chevalier dans l'Ordre des Palmes Académiques et dans l'Ordre National du Mérite.
Docteur en analyse numérique (Université Pierre et Marie Curie, 1992).

Habilité à diriger les recherches en mathématiques (Université Pierre et Marie Curie, 1998).

Enseignant-chercheur au Laboratoire de Mathématiques Appliquées de l'ENSTA depuis septembre 1997.

Professeur invité à l'Universidade de Santiago de Compostela, Espagne, en mars 2011.
Professeur invité à la Chinese University of Hong Kong, Chine, de janvier à juillet 2010.
Professeur chargé de cours (exercice partiel) à l'Ecole Polytechnique
(99/00, 05/06 et 06/07).
Professeur invité à l'Université de Strasbourg en octobre 2002.
Professeur invité à l'University of Houston, USA, en mars 2002.

Membre du comité d'experts de mathématiques à l'Ecole Doctorale X-ENSTA de novembre 2010 à décembre 2015.

Entre octobre 1990 et août 1997, en service détaché au Commissariat à l'Energie Atomique, en poste au centre de Limeil-Valenton.
D'octobre 1990 à octobre 1993, ingénieur au sein d'une équipe de recherche (Projet Calcul Parallèle) visant au développement d'algorithmes adaptés aux architectures parallèles. D'octobre 1993 à octobre 1994, en stage post-doctoral à l'Université de Californie à Los Angeles. D'octobre 1994 à août 1997, successivement chargé de l'étude d'algorithmes de partitionnement automatique de graphe en vue de la parallélisation de codes numériques, puis responsable d'un code parallèle d'interaction laser-plasma.

Dernière mise à jour : 21 septembre 2017 © Patrick Ciarlet